Titres en action: Aphria, Aritzia, Cintas…

Voici une sélection d’annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le producteur de cannabis Aphria(APHA, 7,17$) a affiché mardi un bénéfice de 16,4 millions $ pour son plus récent trimestre _ son deuxième trimestre consécutif de croissance rentable. L’action de la société de Leamington, en Ontario, a clôturé la séance de mardi en hausse d’environ 15,5 pour cent, après avoir grimpé jusqu’à 7,33 $ plus tôt dans la séance. Son chef de la direction par intérim, Irwin Simon, a indiqué qu’Aphria avait réussi à faire grimper sa part de marché à 12 pour cent au cours du trimestre clos le 31 août, selon des données fournies par les magasins ontariens du cannabis. «Les marques d’Aphria continuent de prendre de l’importance sur le marché canadien (…) Nous avons été capables d’obtenir une part significative du marché au cours du trimestre, par rapport à nos concurrents, grâce à la visibilité de marque, la distribution nationale et la qualité de nos produits», a-t-il indiqué aux analystes lors d’une conférence téléphonique au sujet des résultats. Le bénéfice par action a atteint 7 cents au premier trimestre, ce qui se compare à un profit de 21,2 millions $, ou 9 cents par action, pour le même trimestre l’an dernier. Au quatrième trimestre, le profit d’Aphria avait été de 15,8 millions $, ou 5 cents par action.

Le détaillant de vêtements Aritzia(ATZ, 16,16$) a réalisé un bénéfice net en hausse d’environ 19 pour cent à son plus récent trimestre, comparativement à la même période l’an dernier, grâce à une amélioration de ses ventes en ligne et à une augmentation du nombre de magasins. L’entreprise établie à Vancouver a affiché un bénéfice net de 17,9 millions $ pour le deuxième trimestre de son exercice 2020, qui s’est terminé le 1er septembre. En comparaison, elle avait atteint 15,1 millions $ à la même période l’année précédente. Le bénéfice net ajusté s’est établi à 19,8 millions $, en hausse de huit pour cent par rapport à l’an dernier, tandis que le bénéfice ajusté par action a gagné 12,5 pour cent à 18 cents. Les analystes visaient un bénéfice ajusté par action de 13,8 millions $ et 13 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. Les revenus nets d’Aritzia ont atteint 241,2 millions $, alors qu’ils avaient été de 205,4 millions $ un an plus tôt. La société a indiqué avoir ajouté quatre magasins à son réseau, en plus d’en avoir agrandi ou déménagé deux autres depuis le deuxième trimestre de l’exercice précédent.

Environ une centaine de travailleurs de Granby vont perdre leur emploi au retour de la pause du temps des Fêtes, alors que Cintas Corporation(CTAS, 269,45$US) annonce la fermeture de son usine de traitement d’uniformes au centre-ville. L’entreprise entend maintenir ses activités, mais en exploitant les lieux comme entrepôt. Cintas en a fait l’annonce par communiqué de presse jeudi dernier. On peut y lire que les activités de «traitement des uniformes, des tapis de sol et autres produits» prendront fin d’ici le 2 janvier 2020. En contrepartie, Cintas dit vouloir continuer de desservir sa clientèle en augmentant le nombre d’employés dédiés au service. Dans la version française du communiqué, on indique que l’entreprise entend «augmenter le nombre d’employés de service au Québec» et pas nécessairement dans ses installations de la rue Saint-Hubert à Granby. Les activités effectuées jusqu’ici dans cette usine seront réparties ailleurs au Québec. Cintas exploite des établissements à Boucherville et Montréal. En entrevue à La Presse canadienne, le vice-président Atlantique Nord chez Cintas, James Dawe, confirme qu’environ 90 à 95 personnes devraient perdre leur emploi. De ce nombre, on compterait des travailleurs syndiqués et d’autres non syndiqués. Le nombre exact de licenciements continue de fluctuer pour le moment alors que l’entreprise continue d’évaluer ses besoins. Cintas est devenue propriétaire de l’usine de Granby lorsqu’elle a fait l’acquisition de G&K Services en 2017.

Laisser un commentaire