Malgré une perte, les revenus de Fiera Capital ont grimpé

(Photo: 123RF)

Fiera Capital (FSZ) a affiché vendredi une perte pour son troisième trimestre, essentiellement en raison d’une hausse de ses dépenses liées aux récentes acquisitions qui ont été conclues au cours du trimestre.

La société de gestion d’actifs montréalaise a réalisé une perte nette de 4,6 millions $ pour le trimestre clos le 30 septembre, comparativement à un bénéfice net de 1,1 million $ pour la même période l’an dernier.

Le bénéfice ajusté de l’entreprise a atteint 32,6 millions $, ou 32 cents par action, par rapport à celui de 27,5 millions $, ou 29 cents par action, de la même période l’an dernier.

Les revenus du troisième trimestre ont grimpé à 160 millions $, alors qu’ils avaient été de 137,1 millions $ au même trimestre l’an dernier.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice ajusté de 31,5 millions $, ou 29 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Fiera a récemment conclu les acquisitions de Gestion d’actifs Foresters, Integrated Asset Management et Natixis Investment Managers Canada. Ensemble, celles-ci ont ajouté 15 milliards $ aux actifs sous gestion de Fiera Capital.

« La rigueur et l’efficacité des efforts d’intégration des acquisitions de nos équipes a dépassé nos attentes, particulièrement en ce qui concerne Gestion d’actifs Foresters, qui a été intégrée avec brio avant même la conclusion de la transaction », a affirmé dans un communiqué le président et chef de l’exploitation mondial de Fiera Capital, Vincent Duhamel.

Le conseil d’administration de la société a approuvé le versement, le 18 décembre, d’un dividende de 21 cents par action aux actionnaires inscrits en date du 20 novembre.

Laisser un commentaire