Lightspeed creuse sa perte malgré une hausse de 51% de ses revenus au 2e trimestre

Employés de Lightspeed au moment de l'entrée en bourse de l'entreprise

(Photo: courtoisie)

La société de logiciels de paiement Lightspeed POS (LSPD) a affiché jeudi une perte nette du deuxième trimestre plus importante que l’an dernier, malgré une augmentation de 51 pour cent de ses revenus.

L’entreprise montréalaise a perdu 10,1 millions $ US pour le trimestre clos le 30 septembre, ce qui se compare à une perte de 8,2 millions $ US pour la même période un an plus tôt.

La perte par action la plus récente s’est établie à 12 cents US, comparativement à 27 cents US par action l’an dernier, alors que Lightspeed comptait un moins grand nombre d’actions en circulation.

Les revenus ont bondi à 28 millions $ US, par rapport à un chiffre d’affaires de 18,6 millions $ US un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte de 7,7 millions $ US, ou 9 cents US par action, à partir de revenus totalisant 26,9 millions $ US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Lightspeed a augmenté son empreinte mondiale, au cours du plus récent trimestre, en réalisant l’acquisition de la société suisse iKentoo. Elle a aussi mis la main, après la fin du trimestre, sur Kounta, une plateforme infonuagique pour le secteur de l’hôtellerie en Australie et en Nouvelle-Zélande.

«Non seulement ces récentes acquisitions renforcent notre leadership sur le plan de la présence géographique, mais nous nous réjouissons également que des sociétés hautement performantes unissent avec enthousiasme leurs forces aux nôtres à mesure que nous pénétrons plus avant cet énorme marché en construisant une plateforme réellement mondiale», a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de Lightspeed, Dax Dasilva.

Laisser un commentaire