L’Allemagne nie appuyer la candidature de Mark Carney à la tête du FMI

Le gouvernement allemand n’a pas encore décidé qui il allait appuyer pour succéder à Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

La porte-parole du gouvernement, Ulrike Demmer, a indiqué mercredi à la presse à Berlin que l’Allemagne «souhaiterait un candidat européen qualifié».

Elle a démenti des informations voulant que l’Allemagne et la France aient accepté de soutenir la candidature de l’actuel gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney. Le Canadien est récemment aussi devenu un citoyen britannique.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a affirmé plus tard que les Européens revendiquaient le choix du prochain chef du FMI, mais que de telles décisions ne s’appuieraient pas uniquement sur «l’origine géographique» des candidats.

Mme Lagarde a récemment été nommée à la tête de la Banque centrale européenne, en remplacement de Mario Draghi.

Laisser un commentaire