HBC: l’offre déposée sous-évaluerait la valeur de l’action

La devanture d'un magasin La Baie d'Hudson.

(Photo: 123RF)

La firme Land & Buildings Investment Management estime que l’offre de privatisation qui vise la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) sous-évalue le détaillant et la qualifie de « terriblement inadéquate » pour ses actionnaires minoritaires.

Dans une lettre ouverte, l’investisseur activiste a rappelé que la chef de la direction de HBC avait affirmé l’année dernière que les biens immobiliers de la société valaient 28 $ par action.

Un groupe d’investissement dirigé par le président exécutif de HBC, Richard Baker, a offert 9,45 $ par action pour mettre la main sur la participation dans la société qu’il ne possède pas déjà.

Land & Buildings critique depuis longtemps la performance de HBC sous la direction de M. Baker.

La société a fait appel au comité spécial de HBC chargé d’examiner l’offre et lui a demandé d’explorer d’autres transactions potentielles.

Elle a demandé au comité spécial de faire appel à une banque d’investissement indépendante, sans relations professionnelles ni personnelles avec le groupe de reprise, pour évaluer la valeur des biens immobiliers et des bannières de vente au détail de la société.

Laisser un commentaire