DavidsTea réduit sa perte au 2e trimestre mais voit ses ventes fléchir

Les Thés DavidsTea ont réduit leur perte nette au deuxième trimestre, notamment en raison d’une diminution des coûts, alors que les ventes ont également décliné.

En dévoilant ses résultats après la clôture des marchés, mardi, le marchand de thé a affiché une perte nette de 7 millions $, ou 27 cents par action, comparativement à une perte nette d’environ 10 millions $, ou 39 cents par action, au deuxième trimestre de l’exercice précédent.

De son côté, le chiffre d’affaires trimestriel a reculé de 2,5 pour cent, à 39,2 millions $, pour la période de trois mois terminée le 3 août dernier.

Les ventes des boutiques ouvertes depuis au moins un an _ un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail _ ont reculé de 9,4 pour cent. DavidsTea a souligné que les ventes en ligne et de gros ont toutefois bondi de 52,8 pour cent.

Le détaillant cherche à développer ses ventes en gros afin de se relancer. À compter de l’automne, la société doit vendre ses thés dans plus de 1500 succursales Loblaw.

Par voie de communiqué, le fondateur, président exécutif du conseil et chef de la direction intérimaire, Herschel Segal, a souligné que les résultats du deuxième trimestre témoignaient de la «solide performance» des ventes en ligne et en gros, ce qui, à son avis, reflète le «succès» des «récentes initiatives» déployées par la compagnie.

Les frais de vente, généraux et administratifs ont diminué de 13,1 pour cent, ou 4,1 millions $, pour s’établir à 27,2 millions $ au deuxième trimestre.

DavidsTea exploite un réseau de plus de 230 magasins au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

Laisser un commentaire