CannTrust détruira 77 M $ de plantes et de produits du cannabis

(Photo: 123RF)

L’action de CannTrust Holdings (TRST) grimpait en flèche, mardi, après que le producteur de cannabis a annoncé qu’il détruirait 77 millions $ de plantes et de produits de cannabis dans le cadre de ses efforts pour se conformer à la réglementation de Santé Canada.

Le titre bondissait de plus de 50 % pour se négocier à 1,82 $ en après-midi, après avoir grimpé jusqu’à 1,88 $ plus tôt dans la séance.

La société de Vaughan, en Ontario, a reçu en septembre un avis de la part de l’organisme de réglementation fédéral lui indiquant que son autorisation de produire de cannabis, sauf pour le cultiver et le récolter, et de vendre du cannabis avait été suspendue.

Le conseil d’administration a déterminé qu’il était nécessaire de détruire 12 millions $ d’actifs biologiques et environ 65 millions $ de stocks non autorisés par le permis de CannTrust, a annoncé la société.

CannTrust a indiqué qu’elle ne contesterait pas les suspensions partielles de Santé Canada et qu’elle continuait à se concentrer sur sa collaboration avec l’organisme de réglementation.

Le processus de destruction libérera « la capacité indispensable » pour mettre en œuvre des mesures de remédiation et stocker le matériel cultivé et traité conformément à la licence de la société depuis le 5 avril, a précisé la société.

CannTrust a ajouté qu’elle mettrait en œuvre les mesures identifiées par le régulateur, notamment pour garantir que le cannabis soit produit et distribué uniquement tel qu’autorisé, et pour améliorer la tenue des registres ainsi que le suivi des stocks.

« CannTrust est convaincu que son plan de remédiation détaillé ne traitera pas seulement tous les problèmes de conformité identifiés par Santé Canada, mais il créera également un environnement de conformité optimal dans l’avenir », a affirmé le chef de la direction par intérim, Robert Marcovitch, dans une déclaration.

La société a annoncé qu’elle fournirait un plan de remédiation détaillé à Santé Canada d’ici le 21 octobre.

Laisser un commentaire